Composition en gauffrage

Gaufrage sur papier, mis en évidence grâce à une lumière rasante. Ces pièces sont réalisés à l’aide d’une presse à estampe : un lourd rouleau de métal passe le longe de la feuille et l’écrase contre la matrice. Outre la pression exercée vers le bas, une direction, celle du passage du rouleau, est ici mise en évidence par les plis qui se forment sur le papier. Ces plis sont généralement  indésirables, mais l’on peut, avec un peu d’expérience, en prédire, voire en contrôler l’apparition. Ils deviennent le témoin de l’effort exercé sur le papier, le résultat d’une tension engendrée par la forme, peut-être même le véritable but de cette forme.

G2

G3

G1

G4

Publicités

About jdussaussoy

Etudiant à l'EESI, à Angoulême.
Cet article, publié dans Travail sur papier, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.